LanceJe n'ai jamais été un admirateur de Lance Armstrong. Certes, il a gagné 7 tours de France, faisant mieux qu'Anquetil, Merckx, Hinault, Indurain. Et comme Indurain d'ailleurs, il est parvenu à ses fins grâce à une préparation rationnelle qui l' a mené chaque année au top de sa condition en juillet.

Mais il n'a pas marqué le cyclisme comme un Merckx, au palmarès incomparable, un Hinault, vainqueur des trois grands tours nationaux, mais aussi nombreuses classiques, ou un Anquetil, capable de gagner le dauphiné du béret et Bordeaux-Paris dans la foulée. Ces trois-là étaient des acteurs permanenents du cyclisme de la mi-mars à la fin septembre. Armstrong c'était l'homme d'un mois.

C'est cette année que je deviens fan d'Armstrong. Certes il ne gagna pas le Tour de France mais ce qu'il fait est tout simplement ahurissant. La légende retiendra que le maillot jaune se refusait à lui pour quelques dixièmes de secondes, le fameux jour de la bordure. C'était pourtant pour lui la seule manière de le porter à nouveau une dernière fois parce que son intelligence tactique se subsituait à sa force.

Ceux qui pensaient qu'il pouvait le prendre dans les Pyrénées, voire qu'il pourrait regagner un Tour de France a prés de 38 ans, aprés 4 ans d'arrêt au haut niveau n'ont jamais "posé leur cul" sur une selle de vélo. C'est impossible. Même s'il s'agit d'un sport d'endurance, ce sport est trop exigeant, trop dur, trop grand, pour permettre ce genre de come-back. Avec l'âge on récupère moins vite, on a moins de nervosité, moins de rythme. Le coeur n'est tout simplement plus capable de battre à la même vitesse à 38 ans qu'à 25. En continuant à s'entrainer, certains ont la motivation, l'amour de leur sport, et peuvent faire de longues carrières.

Christophe Moreau, 38 ans, est l'exemple type de ces bons courreurs (il a appartenu au top 10 qui terminent en équipiers de luxe). Le seul à avoir défié le temps à un si haut niveau est Raymond Poulidor. Mais il ne s'était jamais arrêté. Quatre ans d'arrêt au haut niveau, c'est l'éternité. Personne ne peut revenir sauf Armstrong. S'il n'est pas trahi par ses jambes demain au Grand Bornand, aprés une journée de repos qui, à son âge va lui faire plus de mal que de bien, peut-être qu'il terminera dans les 5 premiers, voire sur le podium. C'est-à-dire au top niveau mondial, derrière un Contador qui écrase le tour de sa trés grande classe. C'est un exploit sans précédent, à mon sens supérieur au niveau athlétique à ce qu'il a accompli lors de ses 7 victoires. Il va entrer dans la vraie légende du Tour, celle qui aime tout le temps les vainqueurs, ceux qui, à leur manière, ont marqué son histoire.