Le mois d'août est traditonnellement le mois des fêtes patronales dans notre haut pays, l'occasion d'aller à la rencontre des élus des petites communes qui sont tous d'admirables militants de leur territoire.

Cette année, c'est aussi l'occasion de vérifier leur attachement à leurs compétence set la crainte qu'ils ont de voir la fameuse métropole se développer. L'argument de la droite est clair...l'Etat vous donnera de moins en moins d'argent, personne ne sait ce que va devenir le Conseil Général, vous n'avez pas d'argent, si vous n'adhérez pas au projet de métropole vous nallez crever la bouche ouverte!

Simple, sobre, efficace!

J'aurai l'occasion de revenir là dessus.

Non simplement, ce soir, je voulais rappeler à chacun de nos lecteurs, combien notre département regorge de petits villages qui sont de vrais joyaux.

Samedi je suis allé au Mas, un petit village du haut pays grassois, qui a compté jusqu'à 700 habitants avant la guerre de 14-18 et qui après être descendu à ...25 aux alentours des années 1975, dépasse à nouveau les 100 habitants permanents. Un maire jeune, dynamique, porteur de projets structurants, pleinement inscrit dans sa communauté de communes; cela fait plaisir à voir.

Mais pour y aller il a fallu traverser...Gréolières, le plateau de Thorenc, monter le col de Bleine, mesurer combien ces routes secondaires sont pittoresques, et puis sur le retour traverser Aiglun, les clues de l'Esteron et du Riolan, Roquesteron, et je me suis dit que vraiment le projet de Parc Naturel Régional était fondé et serait un formidable outil de développement durable et de développement économique en même temps.

Le lendemain, rebelote avec cette fois la Tour sur Tinée au menu. Un village qui domine la Tinée. Là aussi, il y a eu un changement de maire. Pierre Paul, je le connais depuis longtemps et il est là pour rappeler une tradition bien de chez nous dans les villages. L'élection municipale n'est pas politique. Pierre Paul succède à René Gilly, un des hommes clefs de la majorité départementale. Il est pourtant lui, plutôt à gauche de la gauche et aux derniières élections européennes, c'est là que le FN a fait son meilleur score...allez comprendre.

Il n'y a rien à comprendre, dans les villages, les électeurs votent l'homme...

Mais La Tour sur Tinée vaut aussi le détour.