COMMUNIQUE DE PRESSE

SaleyaSous la pression conjointe des restaurateurs limonadiers et de l’opposition municipale, le maire de Nice vient de reculer. C’est une première victoire. Elle permet désormais à certaines zones d’accueillir la clientèle jusqu’à 2 heures du matin.

Ce débat ouvert a permis de poser très au-delà deux questions fondamentales :

- Quelle organisation de la vie nocturne dans une ville touristique en 2009, question loin d’être close avec cette négociation faite dans l’urgence ?
- Quelle place pour la jeunesse et ses loisirs à Nice, question que les jeunes posent massivement si l’on en croit les 2.250 signataires mobilisés en quelques jours « contre la fermeture à 0h30 des établissements à Nice »